Dernières nouvelles
Savoir lire et comprendre son ordonnance

Savoir lire et comprendre son ordonnance

Vous vous êtes sans doute déjà demandé ce que voulait dire tous ces chiffres sur votre ordonnance lunettes ou lentilles sans en comprendre vraiment le sens.

Pour y voir un peu plus clair, il faut dans un premier temps connaître votre défaut visuel, ou plus techniquement ce qu’on appelle l’Amétropie. Voici les plus courantes :

  • La Myopie : être myope signifie que votre œil est trop puissant pour sa longueur, il faut donc lui diminuer cette puissance. C’est pour cela qu’un défaut myopique est précédé du signe « -« . En général la personne myope verra flou au loin et pour les faibles à moyennes myopies, bien au près.
    • ex : s’il est écrit OD : -4, votre oeil droit est myope de 4 dioptries, c’est à dire trop puissant de cette valeur.
  • L’Hypermétropie : être hypermétrope signifie que votre œil est à l’inverse trop peu puissant pour sa longueur, il faut donc lui augmenter cette puissance. C’est pour cela qu’un défaut hypermétropique est précédé du signe « + ». En général la personne hypermétrope verra au départ flou au près et pour les faibles à moyennes hypermétropies bien au loin.
    • ex : s’il est écrit OG : +0.75, votre oeil gauche est hypermétrope de 0.75 dioptries, c’est à dire pas assez puissant de cette valeur
  • L’Astigmatie : ce défaut peu s’ajouter aux deux précédents. Il est dû au fait qu’il existe une irrégularité de courbure sur votre cornée ou votre cristallin. En d’autres termes, au lieu d’être parfaitement sphérique comme un ballon de foot, une de ces deux structures (la cornée ou le cristallin) ou les deux sont plutôt ovalisées comme un ballon de rugby. Sans correction la personne moyennement à forte astigmate verra les objets au loin comme au près penchés. Attention cependant il y a deux façons d’écrire ce défaut :
    • ex : s’il est écrit OD : -3.00(+1.00)20° cela revient au même d’écrire OD : -2.00(-1.00)110°, votre œil droit est donc myope de 3 dioptries à 20° et de 2 dioptries à 110°, la différence entre les deux axes est donc la valeur de l’astigmatisme, soit 1 dioptrie.
    • ex 2 : si il est écrit OG : +6.00(+0.25)0° cela revient au même d’écrire OG : +6.25(-0.25)90°, votre œil gauche est donc hypermétrope de 6 dioptries à 0° et de 6.25 dioptries à 90°, l’astigmatisme est donc de 0.25°

Les trois défauts précédents sont anatomiques, c’est à dire qu’ils viennent d’un défaut anatomique de votre œil, on peut ainsi avoir une correction différente à droite et à gauche.

  • La Presbytie : est un défaut physiologique c’est à dire que toute personne y sera confrontée dans sa vie. Elle vient du fait que votre cristallin (cette structure joue en quelques sortes le rôle du zoom d’un appareil photo pour faire la mise au point à toutes distances) perd de son élasticité et s’épaissit au fil des années. Cela entraine une vision floue progressive au près que l’on ressent à partir de 40-45 ans. Ce défaut est donc physiologique ET symétrique dans le cas ou il n’y à pas d’autres pathologies associées. Pour corriger ce défaut on rajoute alors la valeur d’une loupe, à la vision de loin.
    • ex : OD : +2.50
    • ADD : +2
    • OG : -1.75

votre presbytie est alors de 2 dioptries. La vision de près, s’obtient en ajoutant 2 dioptries d’addition sur chaque œil à votre vision de loin.

On peut parfois trouver d’autres abréviations que OD (oeil droit), OG (oeil gauche) et ADD (addition) sur les ordonnances en voici quelques unes :

ODG Œil Droit et Gauche,

VL Vision de Loin,

VP Vision de Près,

AV Acuité Visuelle,

VI Vision Intermédiaire,

SPH Sphère (la valeur de la myopie ou de l’hypermétropie),

CYL Cylindre (la valeur de l’astigmatisme).

Une ordonnance lentilles se lit de la même façon. Cependant les valeurs indiquées sur celle-ci sont parfois un peu différentes que celle indiquées sur l’ordonnance lunettes. Cela est une question de différence de distances entre le verre correcteur (plus loin de l’œil pour les lunettes) et l’œil qui joue un rôle dans la puissance correctrice et change alors sa valeur. Cela n’est valable que pour les défauts de valeur supérieur à 4 dioptries (tous défauts confondus)

Autre subtilité, on ne compense pas les astigmatismes inférieur à 0.75 dioptries en lentilles car les larmes sous la lentille, le compose naturellement. C’est pourquoi vous le retrouverez simplement sur votre ordonnance lunettes.

Une nouvelle donnée figure sur l’ordonnance depuis septembre 2014, il s’agit de votre écart pupillaire. C’est à dire la distance entre vos deux yeux. Attention cependant, il s’agit de la distance totale entre les deux yeux. Pour centrer les verres, l’opticien utilise le demi écart pupillaire c’est à dire la distance entre le milieu de votre nez et votre pupille et dans la plupart des cas les demi écarts droit et gauche ne sont pas symétrique. C’est pourquoi l’opticien reprend plus précisément cette mesure en magasin.

A propos de mathilde

Tout le monde s'accorde à dire que les yeux sont le miroir de l'âme. Alors qu'en est-il des lunettes? C'est pourquoi, je pense qu'un bon opticien, doit être capable de vous orienter dans vos choix, afin de trouver LA lunette idéale qui sera le miroir de votre personnalité.

Répondre